Prix Victoire Ingabire Umuhoza pour la Démocratie et la Paix – Edition 2014

Remise du Prix

Pour la troisième fois, le RifDP vient de décerner publiquement le Prix Victoire Ingabire Umuhoza pour la Démocratie et la Paix à l’occasion de la journée internationale de la Femme.

Ce samedi 8 mars 2014, au cours d’une soirée haute en couleurs et rehaussée de la présence de plusieurs personnalités importantes de la communauté rwandaise de Belgique, des pays limitrophes et d’autres pays aussi lointains que le Canada ou l’Espagne, le Réseau international des Femmes pour la Démocratie et la Paix a décerné, pour la troisième fois consécutive, le Prix Victoire Ingabire Umuhoza pour la Démocratie et la Paix.

Pour rappel, ce Prix, attribué chaque année à l’occasion de la Journée internationale de la Femme, récompense toute personnalité, physique ou morale, qui s’est distinguée dans la promotion de la démocratie, de la paix, du leadership féminin et dans la défense des droits élémentaires, spécialement dans la Région des Grands Lacs africains.

Cette année, le Prix a été attribué à :

1. Ms. Ann Garrison

laureat-AnneLe Prix lui a été attribué pour son combat pour la promotion de la démocratie, la liberté d’expression et les droits de l’Homme. Ms. Ann Garrison est un journaliste indépendant, elle collabore avec diverses radios et journaux aux USA. Elle y dénonce notamment le pillage des ressources naturelles des pays en guerre en Afrique et les dictatures qui s’installent à la fin de ces guerres.

Elle s’est particulièrement investie de la cause de Mme Victoire Ingabire Umuhoza en couvrant largement son procès et en parlant de son incarcération.

Quelques articles de l’auteur sur Mme Ingabire :

“I am honored and humbled as I will ever be in my life” – Ann Garrison.

Pour plus d’informations, visitez son site internet: www.anngarrison.com

2. Monsieur Pere Sampol i Mas

pere-sampolMonsieur Pere Sampol i Mas, ayant œuvré pour la résolution pacifique des conflits, la promotion de la démocratie, la liberté d’expression, les droits de l’homme et la recherche de la paix en Afrique des Grands lacs. Il est ancien Vice-Président des Iles Baléares, sénateur et politicien espagnol.

(A lire: Allocution de Mr Pere Sampol après l’attribution du Prix)

Pere Sampol i Mas est né à Mallorca en 1951. Il a été élu membre du Parlement des Iles Baléares en 1991, il a occupé le poste de porte-parole de la commission parlementaire de gauche – nationaliste MHP deux ans plus tard. En 1999, il a été élu vice-président et ministre de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie du gouvernement des îles Baléares.

En 2007 il a été choisi par le Parlement des îles Baléares au nom du Bloc “Mallorca – PSM-Vert”, comme sénateur au niveau fédéral, un poste qu’il a occupé jusqu’en 2011. Mr Pere Sampol a été la première haute autorité espagnole à se préoccuper du problème de violation des Droit de l’Homme en Afrique Centrale. Mr Pere Sampol à travers les institutions dans lesquels il a exercé des mandats publics, a collaboré avec Juan Carrero et la Fundació S’Olivar dans des actions en faveur de la vérité et de la justice dans la région des Grands Lacs, entre autres la grève de la faim initiée par Juan Carrero et l’interpellation de Mme Emma Bonino lors de la destruction des camps de réfugiés en RDC en 1996.

Il a en outre participé à plusieurs sessions consacrées au Dialogue interRwandais et s’est rendu en Afrique Centrale pour plaider en faveur d’un Dialogue InterRwandais. Il a aussi interpelé à maintes reprises le gouvernement espagnol afin qu’il se prononce contre la violation des droits de l’Homme en Afrique Centrale.

À qui est décerné ce prix ?

Ce prix est décerné à toute personne physique ou morale, s’étant distinguée par son travail, de manière pacifique, dans le domaine de la promotion de la démocratie, de la paix, de la liberté d’expression, du respect des droits de la personne et qui a contribué de manière significative à instaurer le rapprochement des peuples par le dialogue, le respect de la personne humaine, de la justice sociale dans le but d’améliorer la qualité de vie de la population de la région des grands lacs africains.

Historique

Ce prix a été créé par le Réseau International des Femmes pour la Démocratie et la Paix le 12 mars 2011, en hommage à Madame Victoire Ingabire Umuhoza. Ce prix incarne le courage, le leadership de Victoire Ingabire Umuhoza dans sa démarche pacifique et démocratique de résolution de conflits.

Femme d’un courage exceptionnel, impliquée dans un processus de résolution du conflit qui afflige le peuple rwandais depuis 1994, Victoire Ingabire Umuhoza se démarque par son leadership, son esprit d’abnégation qui dépasse les intérêts de son noyau familial et de son appartenance ethnique et régionale. Elle a pris sur ses épaules le destin de tout un peuple et de toute une nation en décidant d’affronter l’oppression qui règne dans son pays d’origine, dans l’espoir d’offrir au peuple rwandais une alternative de gouvernance démocratique et de paix durable.

Elle est emprisonnée au Rwanda depuis le 14 octobre 2010 pour avoir osé exprimer des opinions différentes de celles du pouvoir en place.